remarquable

remarquable [ r(ə)markabl ] adj.
• 1547; de remarquer
1Digne d'être remarqué, d'attirer l'attention. marquant, notable. Une robe « remarquable seulement par la façon » (Balzac). Propriété, particularité remarquable. Ce qu'il y a de remarquable chez..., dans... Impers. « Il est remarquable que la dictature soit à présent contagieuse » (Valéry).
2Digne d'être remarqué par son mérite, sa qualité. distingué, éminent, 1. insigne, rare; fam. épatant, formidable. Un « remarquable entraîneur d'hommes » (Henriot). Une des femmes les plus remarquables de ce temps. Vous avez fait un travail remarquable. Exploit, intelligence remarquable. extraordinaire.
⊗ CONTR. Banal, insignifiant, négligeable. Inférieur, médiocre, piètre.

remarquable adjectif Qui est susceptible d'être remarqué, d'attirer l'attention : Cette rencontre entre chefs d'État est un événement remarquable. Qui se distingue par ses hautes qualités : Travail remarquable. Qui se signale à l'attention par tel point : La girafe est remarquable par la longueur de son cou.remarquable (synonymes) adjectif Qui est susceptible d'être remarqué, d'attirer l'attention
Synonymes :
- marqué
Contraires :
Qui se distingue par ses hautes qualités
Synonymes :
- distingué
- éblouissant
- émérite
- éminent
Contraires :
- déplorable
- piètre

remarquable
adj. Digne d'être remarqué, par sa singularité ou sa qualité. Un événement, un homme remarquable.
|| MATH Identités remarquables: égalité vérifiée quelles que soient les valeurs qu'on attribue aux lettres qui y figurent (ex.: (a + b)2 = a2 + 2ab + b2).

⇒REMARQUABLE, adj. et subst.
I. — Adjectif
A. — Susceptible d'attirer l'attention, d'être signalé (en bien ou en mal). Synon. extraordinaire, marquant, notable, singulier; anton. banal, insignifiant, ordinaire.
1. [Qualifie une réalité concr. ou abstr.] Époque, événement remarquable. Ce départ (...) fut retardé de quelques jours, par une circonstance remarquable (...) Jeanne était mandée à Nancy par monseigneur le duc de Lorraine (A. FRANCE, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 103). Le plus remarquable exemple aujourd'hui de l'application des poètes à mettre leur art au service des passions politiques, c'est ce genre littéraire qu'on peut appeler le lyrisme philosophique (BENDA, Trahis. clercs, 1927, p. 84).
MATH., PHYS.
a) Qui possède des propriétés que tous les éléments analogues ne possèdent pas. Un triangle équilatéral est un triangle remarquable (Lar. Lang. fr.). [La géométrie] s'est dégagée depuis longtemps des problèmes très particuliers de la géométrie euclidienne et des fastidieuses énumérations de courbes et de surfaces remarquables (WARUSFEL, Math. mod., 1969, p. 187).
b) ,,Qualifie l'élément ou les éléments d'un système qui suffisent pour définir l'ensemble des propriétés de ce système dans toute sa complexité`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Identités remarquables. Les cercles du réseau pentagonal comprennent un très-grand nombre de points remarquables qui sont, rigoureusement ou approximativement, leurs jalons ou leurs repères (ÉLIE DE BEAUMONT, Stratigraphie, 1869, p. 501).
2. [Qualifie une pers., une de ses caractéristiques] Adresse, doigté, habileté, laideur remarquable. Il y avait là des femmes remarquables par leur élégance et par leurs charmes (LAMART., Nouv. Confid., 1851, p. 120):
1. L'histoire des saints, et plus généralement de tous les personnages remarquables par leur intelligence ou leur bonté, est pleine de ces cas où nous voyons l'homme sortir agrandi, trempé, renouvelé, d'une épreuve, ou même d'une chute, qui paraissaient devoir le diminuer ou l'abattre pour toujours.
TEILHARD DE CH., Milieu divin, 1955, p. 91.
3. [Dans une tournure impers. à valeur argumentative] Il est remarquable de + inf., que + ind. ou subj. Il est remarquable de constater que les mythes cruels de l'Inde, de la Syrie, de la Judée ou de la Grèce n'ont pas semé plus de désespoir dans le monde que les mythes consolants du bouddhisme, du christianisme, de l'islamisme ou de la religion humanitaire d'aujourd'hui (FAURE, Espr. formes, 1927, p. 156). Il est extrêmement remarquable qu'il [Mallarmé] soit arrivé, par l'étude approfondie de son art, et sans connaissances scientifiques, à une conception si abstraite et si proche des spéculations les plus élevées de certaines sciences (VALÉRY, Variété II, 1929, p. 188).
B. — En partic. Qui se distingue par ses qualités.
1. [Qualifie une pers., une manifestation de l'esprit hum.] Synon. admirable, éminent, insigne1, prestigieux, épatant (fam.), formidable (fam.); anton. déplorable, lamentable, piètre. Femme remarquable; chirurgien, écrivain, peintre remarquable; écrit, étude, ouvrage remarquable; exploit, travail, talent remarquable. Achille Devéria, parmi de nombreux portraits, offre à nos regards deux très curieux et très remarquables portraits de Mérimée et de Dumas père (GONCOURT, Journal, 1895, p. 874):
2. ... le comte Michele (...) va finir l'été avec nous. C'est un homme remarquable, remarquable en tous points. Un brillant causeur et une intelligence éminente, enfin un homme très fort (...). On le dit savant, et je le crois volontiers.
JOUVE, Paulina, 1925, p. 79.
2. P. iron. La remarquable nullité de la littérature anglaise m'a surpris et charmé (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1894, p. 207). L'article (...) jeté en don de joyeux avènement à la remarquable poubelle qu'est la revue Bifur est suffisamment éloquent par lui-même (BRETON, Manif. Surréal., 2e Manif., 1930, p. 152).
II. — Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. [Avec une valeur argumentative] Le remarquable est qu'elle [cette méthode] est réclamée présentement, non pas seulement par le poète (...) mais (...) par le romancier (BENDA, Fr. byz., 1945, p. 41).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1547-55 « susceptible d'attirer l'attention » (J. CHESNEAU, Voyage en Constantin, B.N. 3899, f ° 147 ds GDF. Compl.); 1604 « digne d'une considération toute particulière » (MONTCHRESTIEN, Hector, éd. Petit de Julleville, p. 40). Dér. de remarquer; suff. -able. Fréq. abs. littér.:3 111. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 7 350, b) 2 937; XXe s.: a) 2 480, b) 3 892. Bbg. VAGANAY (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Rom. Forsch. 1913, t. 32, p. 150.

remarquable [ʀ(ə)maʀkabl] adj.
ÉTYM. 1547; de remarquer.
1 Digne d'être remarqué, d'attirer l'attention. Étonnant, marquant, notable, particulier, saillant. || Être remarquable par un caractère, un trait, une qualité… Signaler (se); → Attacher, cit. 90; façon, cit. 8; hasard, cit. 29. || Ce qu'il y a de remarquable, de plus remarquable chez…, dans… (→ Blasphémateur, cit.).Il est remarquable que…, suivi du subj. (→ Dictature, cit. 4; incomparablement, cit.). || Propriété, particularité remarquable (→ Icône, cit. 1; imparfait, cit. 10; normal, cit. 2). || Peu, pas très remarquable.
1 (…) un gros garçon d'une douzaine d'années, fort comme un bœuf, dévoué comme un chien, bête comme une oie et remarquable surtout par une chevelure rouge, à laquelle il devait son surnom de Rouget (…)
Alphonse Daudet, le Petit Chose, I, I.
2 Il est remarquable que l'espèce ait pu se maintenir jusqu'à nos jours dans des conditions aussi défavorables à son développement.
Maeterlinck, la Vie des abeilles, II, IX.
3 C'est un fait remarquable qu'entre la carrière surprenante et simple de Valéry, et celle du grand écrivain qu'il rappelle le plus, je veux dire Descartes, il y ait tant de traits de ressemblance. Tous deux sont venus à la prose par le double chemin de la poésie et de la science.
A. Maurois, Études littéraires, Valéry, I.
4 Un des traits que le paysage avait de remarquables (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. VIII, XVII, p. 201.
2 (Mil. XVIIe). Digne d'être remarqué par son mérite, sa qualité… Brillant, considérable, distingué, éminent, insigne, rare; fam. épatant, formidable. || Un remarquable entraîneur (cit. 2) d'hommes. || Clinicien remarquable. Émérite (→ Médecine, cit. 6). || Homme remarquable (→ Forme, cit. 62; illustration, cit. 2), très remarquable (→ Garçon, cit. 11). || Un des hommes les plus remarquables de ce temps. Premier (→ Nuance, cit. 4). || Intelligence (cit. 17), justesse (cit. 6) remarquable. || Force remarquable (→ Poids, cit. 12). || Remarquables réussites (→ Fresque, cit. 8). || Exploit, tour de force remarquable. Extraordinaire. || De remarquables photographies (→ Médailler, cit. 1).Iron. || C'est un imbécile tout à fait remarquable (→ Crétin, cit. 4).
N. m. || Le remarquable : ce qui est remarquable.
5 L'égalité engendre l'uniformité, et c'est en sacrifiant l'excellent, le remarquable, l'extraordinaire, que l'on se débarrasse du mauvais.
Renan, Souvenirs d'enfance…, Préface, Œ. compl., t. II, p. 721.
CONTR. Banal, insignifiant, négligeable. — Déplorable, ignoble, inférieur, misérable.
DÉR. Remarquablement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • remarquable — Remarquable. adjectif de tout genre. Digne d estre remarqué, d estre observé, qui se fait distinguer. Il y a des beautez fort remarquables dans ce Poëme, dans cet ouvrage. il a fait mille actions remarquables. il est remarquable par les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • REMARQUABLE — adj. des deux genres Qui se fait remarquer, qui est digne d être remarqué. Il se dit en bien et en mal. Événement remarquable. Phénomène remarquable. Action remarquable. Faute remarquable. Perte remarquable. Qualités remarquables. Défauts… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • REMARQUABLE — adj. des deux genres Qui mérite d’être remarqué, qui attire l’attention. événement remarquable. Action remarquable. Faute remarquable. Une femme remarquable par sa beauté. Il est remarquable par les cicatrices qu’il a au visage. Il y a des pages… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • remarquable — (re mar ka bl ) adj. Qui est digne d être remarqué en bien ou en mal. •   Hier moururent ici deux hommes fort remarquables en leur sorte...., GUI PATIN Lett. t. II, p. 182. •   Ce que le prince [mourant] commença ensuite pour s acquitter des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • remarquable — adj. ; spectaculaire : rmarkâblyo, a, e (Albanais). E. : Marquer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Identite remarquable (mathematiques elementaires) — Identité remarquable Pour les articles homonymes, voir Identité. En mathématiques, on appelle identités remarquables ou encore égalités remarquables certaines égalités qui s appliquent à des nombres. Elles servent en général à accélérer les… …   Wikipédia en Français

  • Identité remarquable (maths élém) — Identité remarquable Pour les articles homonymes, voir Identité. En mathématiques, on appelle identités remarquables ou encore égalités remarquables certaines égalités qui s appliquent à des nombres. Elles servent en général à accélérer les… …   Wikipédia en Français

  • Produit remarquable — Identité remarquable Pour les articles homonymes, voir Identité. En mathématiques, on appelle identités remarquables ou encore égalités remarquables certaines égalités qui s appliquent à des nombres. Elles servent en général à accélérer les… …   Wikipédia en Français

  • Identité remarquable — Pour les articles homonymes, voir Identité. En mathématiques, on appelle identités remarquables ou encore égalités remarquables certaines égalités qui s appliquent à des nombres. Elles servent en général à accélérer les calculs, à simplifier… …   Wikipédia en Français

  • Arbre Remarquable — Le Wawona Tree, peinture de 1887, Sequoiadendron giganteum. Un Arbre remarquable est un arbre repéré pour diverses particularités. Il relève donc d un patrimoine par sa rareté, ses dimensions, sa position, son âge ou encore sa force symbolique …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.